Concours de l’Entreprise Responsable : Zoom sur la démarche globale RSE, dès la naissance d’une TPE

Jean-Claude Hugueny, Vice-Présidente du Club du 1000 et ancien directeur territorial du Puy-de-Dôme d’ENEDIS a remis le Trophée de l’Entreprise Apprenante de cette 3e édition du concours de l’Entreprise Responsable à Grégory Goudot, Président de ChronoGIS.

Créé en septembre 2017 par Grégory Goudot, ChronoGIS, à la fois cabinet de conseil et organisme de formation, met des méthodes et outils stratégiques à disposition des acteurs publics et des professionnels :

  • Cartographie décisionnelle: la puissance de l’information géographique au service de la prise de décision.
  • Écrit stratégique: les clés de la communication professionnelle pour les contenus décisifs.

« La prise en compte des enjeux de durabilité et de soutenabilité, qui s’impose désormais à tous, n’est pas seulement compatible avec une qualité de prestation sans concessions : elle en est aujourd’hui l’un des fondements et le sera de plus en plus. Composante à part entière des process de ChronoGIS, la notion de responsabilité sociétale et environnementale est à la fois un principe directeur et une réalité quotidienne du projet d’entreprise. »

En activité depuis le 01/09/2017, ChronoGIS s’empare du 3e Concours de l’Entreprise Responsable pour formaliser la place centrale de ces enjeux dans son fonctionnement et ses prestations, en présentant une approche voulue et conçue comme globale pour aujourd’hui et pour demain. Autrement dit, cette candidature marque le coup d’envoi d’une démarche d’« audit RSE permanent » dès le début d’activité, en lien avec des entrepreneurs engagés dans la promotion de ces thématiques.

Des actions quotidiennes simples pour de réels gains RSE

Les actions mises en œuvre sur le plan du fonctionnement interne de la société consistent à ce jour essentiellement en mesures visant à conjuguer performance économique et conscience environnementale.

Le fonctionnement administratif et logistique de ChronoGIS intègre nativement la règle selon laquelle tout ce qui peut être dématérialisé doit l’être, dès lors que cette pratique n’implique pas de risque juridique ou comptable et que le client en accepte le principe.

La forme électronique est toujours privilégiée au papier lorsque la situation le permet, conciliant de la sorte économies de ressources naturelles et réactivité accrue aux sollicitations.

La dématérialisation n’est pas toujours envisageable, rendant alors nécessaires les déplacements et le recours à l’impression ; deux pratiques régies par des principes alliant conscience environnementale et gains économiques.

Concernant les déplacements, potentiellement nombreux, leur mode, leur nombre et leur fréquence sont maîtrisés. C’est moins d’impact carbone et une trésorerie préservée, les indemnités kilométriques s’en trouvant diminuées.

Au rang des mesures simples permettant de concilier au quotidien économies de trésorerie et recyclage, avec 0 nuisance pour la qualité des prestations délivrées, a été fait le choix :

  • D’acquérir des moyens de téléphonie reconditionnés.
  • D’adhérer à un programme d’achat en ligne de capsules pour machines à café, intégrant leur collecte et leur recyclage.

Les engagements RSE sont par ailleurs un critère majeur du choix des fournisseurs et partenaires de ChronoGIS :

  • En sollicitant systématiquement en première intention le tissu économique local.
  • En choisissant des prestataires eux-mêmes engagés dans une démarche RSE.

La dimension RSE au cœur des prestations délivrées

Du point de vue des prestations délivrées, la mobilisation de ChronoGIS sur les problématiques RSE profite :

  • Aux entreprises clientes des prestations de communication et à leurs collaborateurs, dont les compétences communicationnelles et donc l’employabilité sont accrues.
  • Aux acteurs institutionnels, économiques et sociaux qui utilisent l’analyse de données sur le territoire pour être plus efficients et plus performants dans leurs projets.
  • Aux acteurs et aux publics des formations doctorales, confrontés à des difficultés d’insertion professionnelle.

Focus sur les passerelles entre monde de la formation et monde économique

Créé par un docteur en lettres et sciences humaines, ChronoGIS promeut l’employabilité des diplômés de 3e cycle universitaire, en établissant des passerelles entre monde de l’entreprise et monde académique.

Dans un pays dont on dénonce si souvent l’obsession du diplôme et où il est avéré qu’être diplômé de l’enseignement supérieur protège des effets de conjoncture, les détenteurs du plus haut diplôme existant rencontrent d’importantes difficultés d’insertion professionnelle, alors même que la qualité de leur formation est internationalement reconnue.

Cette situation résulte de blocages culturels anciens et d’une méconnaissance mutuelle entre employeurs privés et docteurs : les premiers doutent à tort de l’employabilité des seconds, lesquels sont trop souvent conditionnés à voir dans la fonction publique le seul horizon honorable.

La réponse de ChronoGIS à cette « machine à fabriquer de l’échec et à broyer des individus » consiste à :

  • Conseiller et accompagner les universités dans la transformation des formations doctorales et dans l’adaptation de ces dernières aux réalités de leurs débouchés.
  • Former les doctorants et les docteurs en vue d’une insertion professionnelle dans le secteur privé (définition de projet professionnel et de parcours de formation, ouverture sur le monde de l’entreprise et sur l’entreprenariat, identification et valorisation de compétences transversales exportables, conversion de l’écrit scientifique à l’écrit professionnel).