Concours de l’Entreprise Responsable : Zoom sur l’implication dans l’apprentissage et la notoriété d’un secteur

Gilles BETTIOL a reçu le Trophée Club des 1000 de cette 3e édition du concours de l’Entreprise Responsable des mains de Valérie Monier, Co-Présidente du Club des 1000 et Vice-Présidente de la CCI Service Puy-de-Dôme.

En 1988, Gilles et Florence Bettiol créent le Restaurant Le Montrognon. Au fil des années une forte demande traiteur se fait ressentir, c’est alors l’opportunité pour eux de faire leurs premiers pas dans cette nouvelle activité. Depuis bientôt 30 ans maintenant, Le Montrognon est devenu un des traiteurs leaders dans l’organisation de réceptions privées ou professionnelles en Auvergne. L’investissement d’un laboratoire de 1 000 m² à Cournon d’Auvergne en 2006 a permis à Gilles et Florence Bettiol de se consacrer entièrement au service traiteur. De 20 à 3500 personnes, l’équipe du Montrognon est capable de proposer des prestations de qualités aux professionnels mais aussi aux particuliers de la région Auvergne-Rhône-Alpes. En 2011, Florance et Gilles Bettiol sont devenus les gérants de l’En-But.

Gilles Bettiol défend les valeurs en lesquelles il croit : « Il est certain (et bien connu) que les métiers de bouche font partis des métiers les plus difficiles à exercer et donc les moins prisés. Le secteur, particulièrement exigeant, est sans aucun doute réservé aux plus motivés : les conditions de travail y sont relativement difficiles (station debout permanente, travail en soirée et le week-end, périodes de fêtes, etc.) et les salaires globalement peu élevés.

Il est donc de plus en plus compliqué de trouver du personnel, beaucoup sont démotivés. Mais en s’accrochant, il est possible d’obtenir rapidement des responsabilités, voire de créer sa propre entreprise et c’est ce que l’on souhaite montrer à nos apprentis.

Chaque année, nous essayons de recevoir dans notre maison un apprenti afin de l’aider à trouver sa voie, de lui donner une méthodologie, une rigueur aussi. Nous lui inculquons les valeurs professionnelles auxquelles il sera confronté tout au long de sa vie.

Notre objectif est de donner une image positive de ce magnifique métier mais aussi de les aider à se construire et à acquérir des compétences de savoir-faire et de savoir être. La cuisine est avant tout une passion que je me dois de transmettre.

Nous parlons ici d’une action pour développer l’apprentissage dans les sociétés en accompagnant les contrats d’apprentissage dans leur parcours. L’apprenti est en immersion totale et est considéré dès son arrivée comme un membre à part entière de l’équipe. Il est rattaché directement au chef de cuisine et effectuera tout au long de son contrat les mêmes tâches que n’importe quel autre personnel de cuisine. »