CONSTRUIRE SON AVENIR PROFESSIONNEL

Pour cette 21e édition, les quatre organisateurs, l’ANEF63, le Club des 1000, le Corum Saint Jean et le Secours Catholique, ont décidé de mettre en avant le secteur du BTP et pour une meilleure efficacité, le Carrefour des métiers se scinde en deux demi-journées.

La première, le 13 Mars 2018, a été consacrée à une réunion d’informations collective pour une  trentaine de personnes à la recherche d’un emploi, issu d’un public en difficulté où ils ont fait la rencontre, en toute simplicité, des intervenants suivants :

– Madame Guinant, Responsable Communication de la Fédération Française du Bâtiment

– Madame Beaudonnat, Gestionnaire d’une entreprise artisanale de charpente et représentante de la CAPEB

– Madame Courtadon, de l’Espace Info Jeunes

Le pan familial très présent dans le monde du BTP a été mis en avant ainsi que le regain d’activité que l’on observe actuellement alors qu’un manque de main d’œuvre se fait ressentir.

Il a été rappelé que le BTP est ouvert aux femmes et personnes en situation de handicap. Souvent, la force physique est de mise et présente donc un frein à certaines candidatures. Néanmoins, la variété des corps de métiers constitue une ouverture à toute personne. Le travail y est rarement répétitif.

De plus, la formation est un axe important dans le BTP et permet de s’adapter à l’environnement des métiers. Dans ce secteur, où une évolution professionnelle (rapide) reste possible, l’apprentissage (pour tous les âges) reste alors une bonne porte d’entrée.

Le savoir-être en entreprise a également été souligné lors de cette rencontre (politesse, ponctualité, apporter le CV en main propre, être propre sur soi, écoute et respect …).

Enfin, les fondamentaux pour le CV et la lettre de motivation ont été repris.

La seconde demi-journée, le 29 Mars 2018, a pris la forme d’un forum emploi. En effet, un roulement était prévu afin de réduire au maximum le temps d’attente et l’effet de foule mais aussi afin de matcher au mieux les profils des candidats présélectionnés avec les besoins des structures présentes. Lors de cette journée, des acteurs de l’employabilité (formation, mobilité, savoir-être) sont intervenus en amont de l’entretien d’embauche pour informer les demandeurs d’emploi, pour les aider à mieux répondre à leurs attentes, et pour les préparer à valoriser leurs profils auprès des recruteurs.

Ce n’est pas moins d’une soixantaine de personnes à la recherche d’un emploi qui ont rencontré la vingtaine d’intervenants. De belles rencontres ont eu lieu.

Le collectif organisateur vise clairement la qualité des rencontres et de l’événement, dans l’espoir d’un retour à l’emploi pour le plus grand nombre des demandeurs d’emploi possible.

infographie

infographie