La Semaine de la Qualité de Vie au Travail «prend vie » chez BUS

Une visite « sportive »

En ce deuxième After Work Ethic et Toi ? de l’année 2017, Thierry Vallenet, ancien Président du Club des 1000 et dirigeant de Build U’r Success (BUS), a ouvert ses portes à une quinzaine de chefs et dirigeants d’entreprise.

Véritable architecte dans la dynamique de passage du bien-être au mieux devenir, BUS développe une offre globale, abordant autant le bien-être dans l’entreprise, la qualité de vie au travail, la santé des salariés, que la conciliation des temps. Pragmatiquement, cela se traduit par la mise en place de programmes Sport, Santé et Bien-être en entreprise pilotés et suivis par les salariés.

Une fois l’entreprise BUS présentée, les adhérents et invités du Club des 1000 se sont mis en situation sur un atelier de sophrologie afin de saisir l’impact que peut avoir le sport sur la santé et le bien-être en entreprise.

« S’exercer » pour la diversité

Que ce soit pour lutter contre l’absentéisme, tendre à une meilleure productivité, afficher une meilleure image et un meilleur engagement, réduire les accidents du travail ou bien œuvrer pour la cohésion des équipes, la santé, bien-être et sport en entreprise offrent tout autant d’avantages à être mis en place de manière pérenne.

Dans ces démarches, « l’un des premiers objectifs est de sensibiliser un maximum de salariés et de chefs d’entreprise à l’importance de la pratique régulière d’une activité physique. Celle-ci diminue l’absentéisme des salariés pour raison médicale ainsi que le risque de maladie chronique à long terme. Le sport favorise également la productivité individuelle et collective » explique Benoît Eycken directeur général d’Alizeum. (Source)

Magali Tezenas du Montcel, déléguée générale de Sporsora, va plus loin : « Tout le monde a à y gagner. Il faut communiquer auprès des services ressources humaines des entreprises, car le sport peut en partie répondre aux grands enjeux auxquels ils sont confrontés: l’attractivité de l’entreprise, la conquête des talents, l’engagement, le développement et la santé des collaborateurs… »

BUS a bien saisi les enjeux et les tenants et aboutissants des bienfaits du sport en entreprise. A travers cette visite et mise en situation, les participants ont pu se rendre compte de la puissance de ce levier au service de l’entreprise et échanger de manière générale sur les bonnes pratiques RSE, le tout autour du pot de l’amitié.

On se tient « au courant »

Ces visites d’entreprises permettent, outre le fait de mettre en avant et d’échanger sur les valeurs, les bonnes pratiques et les implications sociales et sociétales des entreprises, de développer de manière globale le bassin économique Auvergnat, voire Auver-rhônalpin en termes de RSE. Vous n’avez pas pu participer à cette rencontre ? Restez attentifs et participez aux prochaines actions du Club des 1000 !           

                                                                          D’autres After Work Ethic et Toi ? sont à venir.

D’autres pratiques RSE seront mises en avant. Pourquoi pas les vôtres ?

D’autres entreprises seront sous le feu des projecteurs. Pourquoi pas la vôtre ?

infographie