Le CIDFF s’attaque à la fracture numérique

 

Le CIDFF 63 et 15 (Centre d’Informations des Droits des Femmes et des Familles de Clermont-Ferrand et Aurillac) ont fait l’honneur d’ouvrir les portes des maisons digitales afin de faire connaitre le dispositif et de permettre à chacun de s’en emparer. La fondation Orange met à disposition des maisons digitales, hébergées au sein des CIDFF, du matériel informatique et des conseillers emploi pour lutter contre la fracture numérique.

Lors de cette Semaine Régionale de la Diversité 2017, la fracture numérique (inégalité d’accès aux technologies numériques) se pose comme une priorité dans les questions sociales et sociétales actuelles.

Il est donc important de porter à la connaissance de chacun les moyens à disposition, tels que les maisons digitales, pour contrer cet écart qui se creuse au fil des années.

C’est également l’occasion de créer un espace de lien direct, de lutter contre les discriminations et œuvrer en faveur de l’égalité des chances.

Au programme de ces portes ouvertes : en présence des conseillers emploi et des personnes en charge des maisons digitales, une visite et présentation du dispositif sont abordées en premier lieu avant de mettre en places des mini-ateliers en simultané (ex. comment ouvrir une boite mail, comment se connecter sur le compte de pôle emploi, comment faire un CV…).

L’inauguration de la maison digitale de Clermont-Fd et des locaux du CIFF63 ont permis d’atteindre un grand nombre de visiteurs dont notamment le Président du Club des 1000, le maire de Clermont-Ferrand et Président de Clermont Auvergne Métropole, les représentants de la Fondation Orange, la Présidente du CIDFF63 etc.

Le mercredi 11 octobre 2017, ce n’est pas moins d’une trentaine de femmes subissant la fracture numérique qui ont pu bénéficier de cette action.