L’EFS Auvergne Rhône-Alpes a reçu le trophée Coup de Coeur du Club des 1000

L’établissement Français du Sang, représentée par Nathalie Devergne et Dominique Legrand est lauréate du Trophée Coup de Coeur de la 4e édition du concours de l’entreprise responsable, organisé par le Club des 1000.

Le prix leur a été remis par Stéphane Potin, Ingérop, lauréat de ce trophée sur l’édition précédente, lors de la soirée de remise des trophées jeudi 6 décembre 2018 devant une cinquantaine de chefs et dirigeants d’entreprise.

« Lors du regroupement des deux régions Auvergne Loire et Rhône Alpes, le constat d’une disparité entre les deux régions Rhône Alpes et Auvergne Loire s’est imposé. (RHA : taux TH 5.4% ; Auv-Loire : taux TH7.75%). Ce constat a été doublé par celui de la méconnaissance des métiers de l’EFS par le grand public.

Un travail sur plusieurs axes a progressivement été effectué : embauche, maintien dans l’emploi, action de communication et sensibilisation tout en veillant à couvrir le maximum de nos différents sites (26 sur toute la région) en abordant le handicap autrement.

La Semaine du handicap a été l’occasion de mettre en place des actions sur plusieurs sites de Clermont Ferrand, St Etienne, Lyon, Grenoble et Chambéry.

D’autres actions de sensibilisation ont permis de «se mettre à la place de l’autre » : Clermont simulateurs de handicap (ex : simulation de la maladie de Parkinson), Lyon simulation de troubles DYS en lien avec l’embauche d’un nouveau salarié atteint par ces troubles (exercice de dysgraphie…), Chambéry (basket fauteuil, rencontre inter-entreprises avec le club de basket d’un jeune nouvellement embauché).

Le maintien dans l’emploi se fait en partie par le recrutement d’une assistante RH ayant une double compétence RH et ergonome. Elle intervient auprès des TH pour les aménagements de poste pour une intervention beaucoup plus rapide et constructive. On note également un effet bénéfique dans les relations avec les médecines du travail.

L’objectif est désormais de poursuivre l’action maintien dans l’emploi. Les métiers de l’EFS sont très mal connus du public.

Depuis 2 ans, nous sommes visibles sur les forums emplois handicap de la région : Handiagora à Lyon, le Forum régional emploi handicap de Clermont-Ferrand ainsi que celui d’Execo à Grenoble.

Nos sites sont dispersés aux quatre coins de la région, nous essayons d’être vus un peu partout

Politique handicap et alternance : à Clermont avec Handisup et à Lyon avec Arpejeh. Nous travaillons à l’intégration des jeunes lors de leur cursus scolaire.

Un partenariat avec Handisup repris par notre siège qui a cherché à développer cette pratique et s’est orienté vers Arpejeh qui a une implantation nationale.

Cette action se voit rejointe par la marque employeur que nous déployons et son complémentaires.

Les problématiques sont de trouver les interlocuteurs pertinents, de pouvoir mobiliser le temps nécessaire. L’objectif est de continuer à travailler sur ces axes. Les premiers retours sur investissements commencent et drainent des bonnes volontés (même au sein de nos élus) ce qui a accru nos moyens.

Description des moyens utilisés pour la réalisation de l’action :

Nous disposons d’un référent handicap par région à 20%. Nous avons eu l’opportunité d’étoffer l’équipe grâce aux deux derniers recrutements intervenus au sein de l’équipe RH. Deux jeunes femmes (une à Lyon et l’autre à Grenoble) qui ont adhéré à la politique incitée. Cela permet un renfort humain ainsi qu’une couverture régionale plus facile.

Nous disposons de parrains marraines sur lesquels nous pouvons compter lors de l’arrivée d’un nouvel embauché ou stagiaire. Nous les mobilisons en fonction des nécessités sur les différents sites. Ils assez pris par leur poste de travail mais lorsqu’ils s’investissent dans leur rôle d’accompagnateur, nous n’avons que des retours positifs.

La cible est large car elle s’adresse aux personnes déjà présentes dans l’entreprise et qui rencontrent un problème de maintien dans l’emploi (techniciens-es, infirmier-ères, médecins,…) , les personnes extérieures à l’EFS en recherche d’emploi, candidats (es) à l’alternance ou en recherche de stage.

Recrutement : Par rapport au handicap, nous n’avons pas de cible. Au cours des 24 derniers mois, nous avons recruté des personnes avec handicap physiques mais également avec un handicap psychique (troubles DYS, autisme, trisomie,…).

Actions com et sensibilisation : Une cible c’est l’ensemble de nos sites en termes d’actions de sensibilisation, nous avons tout type d’actions larges ou très ciblées pour des services qui accueillent une personne en situation de handicap avec des actions plus spécifiques lorsqu’il s’agit de handicap psychique.

Que retirez-vous de cette action ?

Outre le fait que ces actions permettent de faire des rencontres très riches ; elles nous permettent d’avoir une autre relation avec nos salariés et de se retrouver Direction et salarié cote à cote mobilisés pour une bonne cause. Cela permet à chacun d’avoir une vision autre que les rapports hiérarchiques habituels. Nous avons des salariés généreux et dévoués.

Ce sont des projets gagnants/gagnants qui valorisent tous les intervenants et permettent à nos équipes de relativiser. Il suffit de se bouger. A notre niveau on peut faire bouger les choses et même inspirer notre Direction nationale.

Evaluation des résultats ?

Ces actions ont des effets très positifs sur nos équipes qui peuvent aussi être à l’initiative d’une action en nous adressant une éducatrice spécialisée en recherche de terrain d’accueil pour une jeune handicapée alors qu’elle était en train de faire un don de sang :

  • Un effet positif également sur nos donneurs qui vont voir leur collation post don servie par une jeune femme trisomique
  • Une courbe de notre taux de TH qui est repartie à la hausse (même si nous ne sommes pas encore arrivés à notre taux de 7.75% qui avait cours en Auvergne-Loire avant la fusion)
  • Un axe d’amélioration de notre visibilité, connaissance mutuelle, action sur le service Recrutement,
  • Un effet non attendu a été d’impacter sur l’ensemble des politiques EFS
  • Un axe d’amélioration de la visibilité de la Région Auvergne-Rhône-Alpes au sein de notre établissement national effet, notre politique régionale « inspire » la politique nationale de l’EFS. Elle est reconnue par notre Direction nationale puisque nous sommes la région la plus impliquée et active dans le domaine du handicap.
  • Nos équipes sont valorisées à travers ces actions.
  • Pour les personnes que nous accueillons, ces actions apportent un espoir, un soulagement, l’accès à une opportunité de pouvoir montrer leurs compétences et leur valeur humaine. »