Regards croisés sur le p/marrainage

 P/Marrainage sur les Combrailles et Limagne

Le Club des 1000  a décidé de répondre à l’appel à projet de la Mission Locale de Riom afin de proposer un dispositif de marrainage / parrainage innovant et de sortir des sentiers battus.

L’objectif est de (re)dynamiser la recherche d’emploi des jeunes sur les territoires des Combrailles et de la Limagne par des actions de marrainage / parrainage innovantes afin de contrer les freins de mobilités que peuvent rencontrer ces derniers. Un dispositif qui a vocation de tremplin vers l’emploi !

De la formation professionnelle au secteur bancaire, en passant par l’informatique et bien d’autres, autant d’activités étaient représentées. La diversité des structures présentes s’est mêlée à celle des profils des jeunes en recherche d’emploi, pour le plus grand plaisir de chacun des participants.

Découvrez le ressenti de certains des participants

Edouard ROCHE, Responsable RSE à la Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin :

« Quelle chance d’avoir pu participer à cette action, laquelle a donné du sens à ce que je fais au quotidien en tant que Responsable RSE. La ruralité, l’insertion par l’emploi, les nouvelles façons d’appréhender le monde professionnel… et surtout, l’humain ! C’est ce que je retiens d’abord : des jeunes motivés, qui m’ont surpris par leur détermination et leur professionnalisme déjà affirmé.  Avec modestie, bienveillance et surtout beaucoup de bon sens, j’ai essayé de les aider à la manière d’un parrain ; et je suis fier du chemin qu’ils ont parcouru individuellement. Pour eux, c’était un coup de pouce. Pour moi, certainement ma plus belle expérience de 2017 ! Merci au Club des 1000, merci à la Mission Locale… et merci aux jeunes ! »

Cécile PERRIN, en recherche active d’emploi, filleule d’Edouard Roche :

« L’expérience s’est super bien passée. Je ne regrette pas de l’avoir faite. Si je ne l’avais pas fait, je ne me serais pas rendue compte de mes erreurs et je serais perdue. La relation est simple : on s’entend bien, on se tutoie, il n’y a pas de hiérarchie donc on peut se parler librement. Je n’ai pas honte de parler de mon projet professionnel. On avance plus vite. Il m’a apporté son réseau de connaissances. Mais surtout, il m’a obtenu un rendez-vous avec une RH qui m’a permis de prendre du recul sur ma façon de me présenter en entretien et d’avoir plus confiance en moi. Il m’a donné des petites astuces sur mon CV et lettre de motivation, sur la visibilité sur les réseaux sociaux, le fonctionnement des recruteurs, les mots clés à utiliser etc. C’est ces petites astuces qui me permettent d’avancer dans mon projet professionnel. »

Coralie CANO, Consultante Psychologue, Associée & Directrice Pédagogique chez ACTEOZ :

« Cette expérience a été très intéressante et enrichissante. En tant que chef d’entreprise, cela nous permet de nous mettre à la place du jeune face au monde du travail et de nous « rappeler » ce que c’était à notre propre démarrage. Ça nous permet aussi de sortir de notre quotidien et de s’ouvrir à autre chose, de parfois même gratifiant. »

Christine BELIME, consultante et formatrice relation clients :

« Pourquoi me lancer dans cette action? Me sentir utile, donner un peu de mon temps et partager mon expérience, mon enthousiasme et mon réseau, en accompagnement d’un(e) jeune qui le souhaiterait, dans le but de l’aider à trouver du travail, en  lien avec les autres personnes qui l’aident dans ce sens à la mission locale. J’ai aimé aussi la formule du « speed dating inversé », qui change les rôles, nous met en position d’écoute,  et donne au jeune la possibilité de choisir son parrain ou sa marraine, en fonction de son ressenti et de ses souhaits.

Ce que cela m’a apporté?  Au-delà d’échanges et relations sympathiques, une remise en question personnelle :

– sur la façon d’accompagner, sans à priori « pourquoi il ne se bouge pas plus? »

– sans faire à sa place, mais en lui donnant confiance en lui et en restant disponible pour toute question

– être plus souple, et accepter que son rythme ne soit pas le mien

La suite? Même si mon filleul est en attente d’une réponse après un entretien positif et si jusqu’à la fin de l’année, il a un petit travail qu’il a trouvé lui-même, on continue ! »

Jessica JOLY, en poste à l’Intermarché de Ceyrat en tant qu’employée de libre-service, filleule d’Edouard Roche :

« Édouard, je voulais te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi. Tes conseils, ton écoute, nos entretiens, tous les rendez-vous avec tes collaborateurs vont m’aider dans ma vie.

J’ai signé mon cdi. J’ai fait mes 2 mois d’essai qui se sont terminés et depuis je suis officiellement en cdi définitif et tout se passe très bien. »

Romain Neumann, Dirigeant de l’atelier d’architectes Neumann-Pourtier, Parrain de Marie Percelay qui a pour objectif de créer sa société de traduction :

« Ce qui m’a plu dans cette action est son engagement sociétal : Redonner de la motivation à des jeunes parfois perdus. La formule qui a été retenue : le filleul choisi son parrain

Cette action m’a apporté un peu de connaissances dans le domaine de la traduction, chose à laquelle je ne savais pas grand-chose. Un réel échange s’est mis en place, il a fallu s’organiser pour être efficace dans l’aide… cela m’a apporté une meilleure organisation interne.

Quelle est la suite de cette rencontre ? Je prends des nouvelles de son activité en cours de création. Je souhaite qu’elle me tienne au courant de l’obtention de ces agréments et pourquoi pas l’aider plus tard dans l’échange de réseaux… »

Marie Percelay filleule de Romain Neumann :

« Ce qui m’a plu dans cette action fut l’accessibilité des entrepreneurs candidats qui se sont montrés des plus attentifs aux différents projets des jeunes. Il y a toujours eu une bonne ambiance que ce soit lors de la première rencontre tout comme lors des rendez-vous individuels.

Ce que cette expérience m’a apportée, et bien énormément. De rencontres, des contacts, la concrétisation pure et simple de mon projet professionnel. Et un soutien dans le domaine professionnel en la personne de M. Neumann.

La suite de cette rencontre est que je suis en mesure de lancer mon projet tout en ayant le soutien de mon parrain qui est toujours présent et disponible. Il donne toujours son maximum pour m’apporter toute l’aide possible. Il est vraiment un véritable soutien qui a rendu tout cela possible. »

Une belle aventure pour chacune des parties ! N’hésitez pas à vous investir lors des prochaines actions du Club des 1000 !